Jette l’Année Solaire

Jette l’Année Solaire

  Jette l’année solaire à laquelle tu es attachée, par-dessus le bord de ton cœur et continue à ramer, à t’affamer, en copulant : Deux cellules germinales, deux métazoaires, Voilà ce que vous étiez, L’inanimé, le pays natal, exige maintenant le retour ; Plus tard qui sait, l’un issu de vous viendra gravir à nouveau la pente, un infusoire en pantoufle, cilié, dans le blason. Marc Dupuy Télécharger le Poème “Jet” Partager :PlusPartager sur TumblrE-mailImprimerWordPress:J'aime chargement… Poèmes que vous pourriez aimer...
%d blogueurs aiment cette page :