Ensemble, dans la nuit

Ensemble, dans la nuit

Ensemble, dans la nuit À ma femme. Ensemble, dans la nuit, nous nous échappons pour parler à voix basse, dehors, dans la vie… Les mots comptent pour beaucoup, Ce ne sont des mots gagnés dans un hoquet de bonheur. Nous parlons à voix basse sous le poids de nos...
Ce qui te change

Ce qui te change

Ce qui te change Ce qui te change, Peut-être est-ce ceci : Le vent, l’herbe, la mer ou le sable, Ou le paradis. Gravé sur le rocher, D’où tu as été chassée Par une main crucifiée ? Ou bien te change La Thessalie Annoncée par un rêve Ou la toison d’Or...
Pleine d’Heures

Pleine d’Heures

Pleine d’heures La Main pleine d’heures, tu es venue à moi – j’ai dit : « tu n’as pas les cheveux bruns » Alors tu les as soulevés, et les mis très légers sur la balance de la douleur : ils étaient plus lourds que moi Ils viennent à toi sur des...

Résurrection

Résurrection La chambre des morts s’ouvre. Et tu exécutes la loi, des ciseaux coupent les tendons, la bouche raccourcit les lèvres dans l’espace d’un fils court la ficelle aux fentes du visage. Le héron en morceaux descend stable sur le fil de sperme. Un fleuve vit...
Trop

Trop

Trop Reste auprès de moi comme si tu étais là pour moi, pour longtemps laisse tes cheveux pousser en s’entremêlant aux miens. Aime-moi comme si c’était bon pour toi comme si nous donnions notre vie dans la vie. Supporte-moi comme si le poids à porter n’était pas trop...

Si désormais tu appelles ce nom unique

Si désormais tu appelles ce nom unique Si désormais tu appelles ce nom unique dans les ténèbres… Attends un instant encore… et tu erres sur la mer L’élément imbibe déjà tes pores avec lui tu seras plongé et hissé et bientôt on retrouvera dans le sable et tu seras...

Requête

Requête Envoie-moi un cheveu de toi Long comme ça. Comme une corde. Envoie-moi un rêve de toi Ce que tu rêves de moi Le dernier cri de plaisir et un cristal de sueur. Viens. Toute. La nuit je dors sur tes lettres J’y dors comme sur des nuages déchiquetés. Tout vient...

Plus proche de toi chaque pas

Plus proche de toi chaque pas Plus proche de toi chaque pas mais séjour florissant le matin… La nuit royalement mortellement consacrée gens pressés sur le sable endormi méridien boire du lointain ruisselant qui enlace la vérité. Marc DUPUY Télécharger le poème....

Mon Amour

Mon amour s’est écoulé en ton martyre à brisé la mort Nous vivons dans la résurrection… Marc Dupuy Télécharger  le poème. Partager :PlusPartager sur TumblrEmailImprimerWordPress:J'aime chargement… Poème que vous pourriez aimer : Trop Trop Reste auprès de...

Mai

Mai Le mur lance son poing dans le matin. La feuille du visage brille et tombe. Au long des corridors les portes menacées de faire naufrage. Tombé ton bras à la veine sombre tient l’or ultime otage du regard. Marc Dupuy Télécharger le Poème. Partager :PlusPartager sur...
%d blogueurs aiment cette page :